En partenariat avec:
Panier

eCommerce au Maroc

1. Introduction
2. Démographie
3. Intérêts des consommateurs en ligne
4. Comportements des consommateurs en ligne
5. Acquisition
6. Conclusion

Rapport sur les tendances E-commerce au Maroc en 2015

Rarement un nouveau secteur aura transformé aussi fortement les habitudes de consommation que le commerce électronique au cours de ces dernières années. Or, si novateur que soit ce phénomène, la prolifération de sites de vente et d'achat en ligne émane principalement d'une vraie mutation sociale. De toute évidence, le nombre de plate-formes de commerce électronique continue toujours d'augmenter afin d'accompagner le changement dans ce secteur et de satisfaire la demande d'un marché très exigeant.

De nos jours, l'avenir du commerce électronique repose entre les mains des internautes. Pressés d'acheter en ligne un produit, de comparer les prix ou encore de créer leur boutique en ligne. Les consommateurs connectés laissent souvent derrière eux des traces numériques de leurs comportements, leurs préférences et leurs intérêts, donnant naissance à une pléthore de données disponibles au bout des doigts.

Cette première édition du Rapport sur les tendances actuelles du e-commerce au Maroc, publiée par Jumia Market, présente une analyse en profondeur des tendances démontrées par la communauté e-commerce au cours de ces dernières années. Une présentation détaillée, voire géo-ciblée, du comportement des e-consommateurs marocains. Cette analyse vise à permettre aux professionnels et aux entrepreneurs e­-commerce de ce pays, ainsi que ceux qui sont associés à ce secteur alors en plein essor, de mieux connaître les comportements des internautes, d'avoir une idée sur l'évolution du secteur et de déceler quels pourraient être ses perspectives.

Il est, donc, souhaitable que les entrepreneurs, actuels et futurs, étudient ce rapport et élaborent des stratégies efficaces pour leurs entreprises en ligne. Les données mentionnées dans le présent rapport expliquent essentiellement les habitudes des consommateurs en ligne, dans le but de leur fournir une base solide pour les prévisions futures.

Jumia Market, le plus grand marché en ligne du Maroc, vise à fournir une plate­forme unique pour les acheteurs et les vendeurs pour effectuer des affaires en ligne en seulement quelques clics. Jumia Market possède plusieurs plateformes e-commerce réparties dans de nombreux pays à travers le monde. Soutenu par le plus grand incubateur de start-ups dans le monde, Rocket Internet, ce marché en ligne a réussi à générer un trafic important sur l'ensemble de ses plateformes.

1. Introduction

1.1 Le Maroc en quelques chiffres...

  • Population : 33,848,242
  • Utilisateurs Internet : 17,300,000
  • Taux de pénétration d'Internet : 50,4% (vs 76.15% en Union européenne )
  • Utilisateurs Facebook : 8,200,000
  • Taux de pénétration de Facebook : 21.7%
  • Fans Jumia Market : 418,947
  • Pourcentage des fans Jumia Market (Utilisateurs Facebook) : 5,11%
  • Pourcentage du total des fans : 9.52% (fans de Jumia Market Maroc/Total fans de Jumia Market (globale))

1.2 Quid de Jumia Market ?

  • Globalement, Jumia Market couvre plus d'un milliard de personnes au total, et 250 millions d'internautes.
  • Parmi les 250 millions d'utilisateurs d'Internet, environ 68,39% ont un compte Facebook.
  • Environ 2,15% du total des utilisateurs de Facebook des pays comprenant Jumia Market ont aimé Jumia Market sur Facebook.
  • Taux moyen de pénétration de l'Internet : 25% (vs 76,15% dans l'Union européenne).

2. Demographie

2.1 Groupes d'âges

Suite aux recherches menées par Jumia Market et aux données recueillies, il s'est avéré que les consommateurs en ligne se situant dans la tranche d'âge des 25-34 ans détiennent la première position en termes du nombre d'utilisateurs, suivis respectivement par les tranches d'âge des 18-24 et 35­-44 ans. Parmi les raisons les plus importantes expliquant cette analyse, nous concluons que les internautes se situant entre les 25­-34 ans sont plus enclins à utiliser Internet. Ils sont à la pointe de la révolution technologique et sont susceptibles d'acheter et de vendre sur la Toile.

Audience e-commerce divisée par tranches d'âge au Maroc

2.2 Sexe

En analysant les écarts relatifs entre hommes et femmes en matière d'activités e-commerce au Maroc, nous constatons qu'il y' a plus d'utilisateurs hommes (58%) que d'utilisateurs femmes (42%). S'il persiste un écart lié au genre parmi les utilisateurs des platformes de commerce électronique marocaines, il n'en demeure pas moins que le taux de conversion moyen entre les deux sexes est à peu près semblable.

L'e-commerce, usages entre les hommes et les femmes au Maroc



2.3 Tendances géographiques

Casablanca, étant la plus grande ville du Maroc, domine la liste de villes ayant la plus forte activité e­-commerce dans le pays avec 39% du trafic total, suivie de près par la capitale du Maroc, Rabat à 18 %. Marrakech, la ville ocre, qui est moins peuplée par rapport à Casablanca et à Rabat, se situe à la troisième place avec 10% du total des activités annuelles du commerce électronique au Maroc. Ainsi, les villes Agadir et Fès occupent respectivement la 4ème et la 5ème position.

Plus de 80% des transactions e-­commerce sont effectuées dans trois grandes villes du Maroc :

- Casablanca
- Rabat
- Marrakech



Statistiques montrant les tendances e-commerce au Maroc selon les villes


3. Intérêts des consommateurs en ligne

3.1 Affinité

En classant les tendances e-commerce au Maroc selon les intérêts des utilisateurs, nous avons observé que les cinéphiles sont en tête du podium avec 7% de l'activité totale du commerce électronique dans le pays. Les technophiles, quant à eux, occupent la 2ème position avec un peu près 6,5%, suivis par les amoureux de sport (6%), les accros aux actualités (5,5) et les fans de la télévision (5%).
Le graphique ci-dessous montre les principales catégories d'intérêt qui engendrent le plus de conversions en termes du e-commerce au Maroc.

Tendances au Maroc selon les affinités des utilisateurs



3.2 Segments du marché

Les tendances e­commerce au Maroc en matière de segments sur le marché sont restées beaucoup plus enclins à l'emploi. Les faits montrent que les internautes au Maroc sont surtout intéressés par la recherche des offres d'emploi, suivis par l'achat des produits électroniques et des téléphones portables. Enfin, L'achat en ligne de véhicules occupe la 3ème position.

Tendances e-commerce au Maroc selon les segments du marché

4. Comportements des consommateurs en ligne

4.1 Nouveaux visiteurs / Visiteurs fidèles

En analysant les tendances e­-commerce au Maroc selon le comportement des utilisateurs, il a été conclu que le taux de conversion provenant des visiteurs fidèles représente le double de celui des nouveaux visiteurs. Pour être plus précis : il est de 98,5% de plus que celui des nouveaux clients.

Par ailleurs, la durée moyenne des sessions pour les nouveaux visiteurs est de 4 minutes. En revanche, la durée relative aux visiteurs connus est de 7 minutes. Plusieurs points expliquent la raison pour laquelle la durée des sessions et le taux de conversion sont élevées pour les visiteurs connus. Parmi lesquelles, nous pouvons citer:

  • Fidélité à la marque ­ / acheteurs réguliers : les visiteurs connus sont fidèles à la marque. Ils passent plus de temps à parcourir les produits et sont plus susceptibles d'effectuer un achat.
  • Dans certains cas, les clients fidèles prennent leur décision d'achat qu'après une première visite sur un site e-commerce. Ainsi, le processus d'achat n'est effectué que pendant la deuxième ou la troisième visite, résultant en un taux de conversion plus élevé.
  • Un acheteur sérieux se trouve souvent en train de comparer les produits, à la quête de nouveaux sites e-commerce proposant un service et des prix meilleurs.
  • Le processus d'achat prend beaucoup plus de temps.


Globalement, 56% des visites e-commerce en un an proviennent des visiteurs fidèles, tandis que les 44% restants proviennent des nouveaux visiteurs.

Type d'utilisateur Sessions8 Durée moyenne d'une session Taux de conversion
Nouveau visiteur 44% 00:04:00 1.30% - 1.70%
Visiteur fidèle 56% 00:07:00 3.31% - 3.71%

Segmentation des visiteurs par sessions, durée de sessions et taux de conversion



4.2 Fréquence

En ce qui concerne la fréquence, toutes les sessions avec le nombre 1 représentent les nouveaux visiteurs sur un site e-­commerce. Ceux avec un nombre égal ou supérieur à 2 sont des visiteurs fidèles. Réalisé par Jumia Market, un sondage mené auprès des acheteurs et des vendeurs en ligne indique que :

  • Les utilisateurs visitant un site e-commerce de 3 à 4 fois sont majoritairement fidèles au service et consultent le site avec un pourcentage considérable de pages vues.
  • Le nombre de sessions entre 6 et 8 sont intéressés par un produit spécifique et visitent à maintes reprises le même produit sur un site e-commerce.

Nombre de sessions Sessions Page Vues
1 - 2 69% 58%
3 - 5 15% 17%
6 - 8 5% 7%
9-14 4% 6%
15-25 3% 4%
26-50 2% 3%
51-100 1% 2%
101-200 1% 1%
201+ 1% 1%


4.3 Systèmes d'exploitation

Trafic (%) Durée moy. (Min) Conversion (%)

Quand il s'agit des systèmes d'exploitation les plus utilisés lors de la navigation sur les sites e­-commerce au Maroc, nous retrouvons Microsoft Windows en tête de la liste. Il représente 51% du total des sessions, la durée moyenne reste de 0:06:50 et le taux de conversion e-­commerce est d'environ 2,9%.

Microsoft Windows est suivi de près par le système d'exploitation Android avec 34% des sessions, 0:04:50 pour la durée moyenne et 2,4% pour le taux de conversion e-commerce.

Le reste du trafic e-­commerce au Maroc provient d'autres systèmes d'exploitation, y compris iOS, Macintosh, Linux, Windows Phone, BlackBerry et Nokia OS.

4.4 Navigateurs web

Trafic (%) Durée moy. (Min) Convertion (%)

Avec l'évolution rapide des technologies et l'avènement de nouveaux logiciels, les internautes utilisent des navigateurs Internet différents pour surfer sur la Toile.



Nos recherches ont révélé que Google Chrome est le navigateur internet le plus populaire au Maroc, avec 52% du total des visiteurs e­-commerce. Ainsi, Mozilla Firefox se place à la deuxième place avec 22% du nombre total des visiteurs e­-commerce au Maroc, suivi de très près par Android Browser (14%).

Le reste du trafic e­-commerce au Maroc provient via Safari (6%), Internet Explorer, Safari (in-app), Opera et Opera Mini. En outre, Maxthon, Opéra et Google Chrome sont en tête de la liste des navigateurs ayant la durée moyenne de sessions la plus élevée.

4.5 Appareils

Trafic (%) Durée moy. (Min) Convertion (%)

Suite aux recherches menées par Jumia Market en matière des appareils utilisés pour la navigation sur les sites e­-commerce, les ordinateurs personnels, à savoir les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables, sont en tête de la liste avec 55% du trafic annuel total, suivis respectivement par les téléphones mobiles et les tablettes avec 36% et 9%.

Les statistiques de conversion e-­commerce par rapport aux différents appareils prouvent que les visiteurs préfèrent utiliser les appareils mobiles et les tablettes pour recueillir des informations sur les produits, mener des recherches sur leurs caractéristiques et comparer leurs prix. En revanche, ils trouvent plus commode d'utiliser les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables pour procéder enfin à un achat en ligne.

4.6 Mobiles

Trafic (%) Durée (Min) Conversion (%)

En analysant le trafic provenant des mobiles (36% du trafic global), nous pouvons constater que l'iPhone d'Apple est l'appareil mobile le plus utilisé avec 14% du total des sessions. Par ailleurs, la deuxième position est occupée par Samsung Galaxy S4 avec 8%, suivis respectivement par le Samsung Trend Plus avec 6,5% et l'iPad avec 6%.

D'autres appareils mobile de Samsung ont également été utilisés pour consulter des sites e-commerce tout au long de l'année 2015. Nous citons : Samsung Galaxy S3, Samsung Galaxy S5 de Samsung Galaxy Note 3.

En outre, il est impératif de noter que le trafic e­-commerce provenant d'appareils mobiles au Maroc devrait augmenter en raison du récent lancement des services 4G au Maroc.

5. Acquisition

5.1 Sources de trafic et segments

Les canaux gratuits sont plus susceptibles de ramener des visiteurs naturels, et donc un taux de conversion plus élevé, pouvant initier un processus d'achat ou manifester leur intérêt en vue d'apprendre davantage sur les produits. L'intérêt est initié par l'abonnement aux newsletters, le suivi des réseaux sociaux, ou la recherche spécifique d'un produit sur les moteurs de recherche. Certes, les moteurs de recherche consacrent des espaces à la publicité sur leurs pages de résultats (SERPs). Mais, les résultats organiques sont considérés comme dignes de confiance et authentiques par rapport aux annonces payantes. Cela, à son tour, résulte en un meilleur taux de conversion pour le trafic organique par rapport aux annonces payantes.



Ci-dessous, un aperçu global sur les différents canaux générateurs de trafic pour les plate-formes e-commerce :



  • Publicité Google: Il s'agit de la mise en avant de liens publicitaires sur les moteurs de recherche (aussi appelé Search Engine Advertising ­ SEA) et de la publicité sur les sites web (aussi appelé Google Display Network - GDN).
  • Publicité Facebook: Parmi les canaux publicitaires les plus utilisés au Maroc. Il ?intègre deux types de publicités, à savoir l'annonce sponsorisée et la publication sponsorisée.
  • Autres canaux payants: Tout comme le Gmail Promotion Sponsored (GSP), l'incontournable levier de publicité sur Gmail.
  • Résultats naturels (SEO): Les visiteurs débarquent sur un site e­-commerce après avoir effectué une recherche sur les moteurs de recherche.
  • Direct: Les visiteurs débarquent sur un site e-commerce en tapant directement son adresse web sur le navigateur.
  • Site référents: Les visiteurs viennent sur un site e-commerce via une source différente (lien dans un commentaire, partage...)
  • Réseaux sociaux: Visitors from social portals such as Facebook, Google+, Twitter, LinkedIn, Pinterest etc (non paid link).
  • Autres: Trafic généré par des sources non identifiées.

Astuce : Les professionnels du e-­commerce souhaitant augmenter le taux de conversion devraient se concentrer davantage sur les leviers d'acquisition de trafic gratuits. Plus précisément, le Search Engine Optimisation (SEO), le Social Media Marketing (SMM) et la newsletter.



5.2 Clients fidèles VS clients potentiels

Selon les conclusions de Jumia Market Maroc, à peine 37% du total des consommateurs en ligne préfèrent acheter un produit sur un site déjà consulté. Il est à noter que les 63% qui restent aimeraient mener des recherches en ligne et faire des comparaisons de prix, chercher des deals et des offres promotionnelles avant de pouvoir enfin prendre une décision.

Client fidèle VS Client occasionnel

5.3 Heures de pointe

Les Marocains effectuent habituellement leurs achats en ligne à partir de 12h00 du matin. D'après notre enquête, près de la moitié du total des sessions e­-commerce au Maroc sont enregistrées à des moments situés entre 12h00­ et 23h00. Outre le trafic, la plupart des transactions e-commerce s'effectuent durant ces heures de pic. Entre midi et soir, le nombre de commandes bat son plein.

Trafic selon l'heure

5.4 Jours de pointe de traffic et de taux de conversion

En jetant un regard sur les jours de pic du trafic e-commerce au Maroc, nous constatons que le jour le plus chargé en termes de visites n'est que lundi, suivi par mardi. Puisque le trafic e­commerce ne définit pas le taux de conversion, Jumia Market a mené une recherche séparée et a recueilli les faits et les chiffres pour déduire que le jeudi, vendredi et mercredi sont relativement les meilleures jours en matière de conversion au Maroc.

Représentation des jours de pic de trafic



Taux de conversion selon le jour de la semaine



5.5 Tendances trimestrielles

Après avoir analysé les tendances trimestrielles, nous avons constaté que les produits high-tech (téléphones portables, tablettes, accessoires…) sont restés tout au long de l'année les articles les plus vendus sur les sites e-commerce au Maroc, aux côtés des vêtements et des chaussures.

Les bijoux, les montres et les parfums demeurent également parmi les top ventes sur les plate-formes d'achat en ligne au cours des deux dernières années. En outre, les produits pour la santé et le sport (matériel de musculation, produits paramédicaux...) ont connu un énorme succès durant le premier trimestre, mais aussi les produits pour la cuisine durant le mois sacré du Ramadan.

T1 T2 T3 T4
  • Produits high-tech
  • Vêtements et chaussures
  • Bijoux et montres
  • Parfums
  • Santé et sport

Chaque année, les produits high-tech se classent au premier rang de la liste des top ventes durant le premier trimestre, suivis des vêtements et des chaussures.

  • Produits high-tech
  • Vêtements et chaussures
  • Bijoux et montres
  • Parfums
  • Cuisine

Durant le second trimestre, les produits high-tech gardent toujours leur position parmi les produits les plus vendus au Maroc.

  • Produits high-tech
  • Vêtements et chaussures
  • Bijoux et montres
  • Parfums
  • Cuisine

Les produits high-tech sont restés dominants durant le troisième trimestre, suivis de près par les vêtements et les chaussures.

  • Vêtements et chaussures
  • Produits high-tech
  • Montres
  • Parfums
  • Beauté et maquillage

Durant le quatrième et dernier trimestre, les articles de mode détrônent les produits high-tech pour devenir top 1 de l'achat en ligne au Maroc.


5.6 – Tendances saisonnières et occasionnelles

A l'instar des saisons qui ont un impact remarquable sur les transactions e-commerce, les occasions spéciales, elles aussi, stimulent fortement les ventes d'un site e-commerce. Les occasions spéciales au Maroc tels que Aid Al-Adha, Aid El-Fitr, Ramadan et la saison des mariages offrent de grandes opportunités pour les entrepreneurs e-commerce à travers le Maroc, en leur permettant de générer des profits et des ventes satisfaisantes.

Comme chaque année, nous constatons une véritable augmentation des ventes d'articles saisonniers et occasionnels. Par exemple, au cours des deux derniers Aids au Maroc, les ventes de "Caftan" et "Djellaba" ont augmenté. Le graphique ci-dessous montre deux petits pics représentant les termes les plus recherchés durant ces évènements religieux. N'oublions pas une période de pic très importante, qu'est le Ramdan, où nous avons remarqué la montée en flèche des ventes liées à la maison et la cuisine.

Au cours de la saison estivale, les t-shirts se vendent comme des petits pains, sauf qu'en hiver, la tendance change tout d'un coup, des t-shirts aux sweatshirts et vestes.

5.7 Modes de paiement

Les modes de paiement les plus communs au Maroc sont:



  • Paiement à la livraison: Il s'agit du système de paiement le plus utilisé au Maroc. Selon les estimations, une grande partie des utilisateurs e-commerce au Maroc préfèrent le paiement à la livraison.
  • Virement bancaire:Peu d'entreprises e-commerce fonctionnent avec le système du transfert bancaire.
  • AMANA express/Amanty: Certains sites e-commerce préfèrent également ces modèles de paiement pour le transfert de petits montants.
  • Carte de crédit: La plupart des sites e-commerce au Maroc ont adopté ce système de paiement pour faciliter les transactions par carte de crédit.

5.8 Tendances de recherche

Selon Google Trends pour l'année 2013, 2014 et 2015, les téléphones mobiles et les appareils électroniques restent beaucoup demandés à travers le Maroc, contrairement aux montres, robes, et ordinateurs portables.



5.9 Requêtes de recherche liées à "Shopping"

Le top des recherches sur la Toile liées à « Shopping » à travers le Maroc, 2013­-2015.



5.10 - Requêtes de recherche liées à "Téléphones portables"

Les requêtes de recherche liées à au mot clé «téléphone» au Maroc pour l'année 2014 comprennent «téléphone Maroc», «numéro de téléphone», et "téléphone Samsung".
"Téléphone Maroc" étant le mot ­clé le plus recherché de l'année, il est évident qu'un grand nombre de consommateurs ont visité les sites de vente en ligne juste pour avoir une idée sur les derniers modèles de téléphones mobiles au Maroc et pour connaître leurs prix.



5.11 – Requêtes de recherche liées à "Ordinateur portable"

A l'instar des téléphones mobiles, les ordinateurs portables sont parmi les produits électroniques les plus recherchés au Maroc. Les internautes recherchent spécialement les marques constructrices des ordinateurs portables. Chose qui rend par exemple "ordinateur portable hp" parmi les mots clés les plus recherchés au Maroc, précédé par "ordinateur portable" ou encore "un ordinateur".





5.12 – Requêtes de recherche liées à "Montres"

Les montres ne sont pas seulement parmi les articles les plus recherchés au Maroc, mais sont aussi parmi les produits les plus vendus sur Internet. En matière des recherches liées à "montres", nous trouvons "montre femme", suivi de "montre homme" et "montre guess".

Le top tendance des mots­ clés en relation avec les montres au Maroc comprend "michael kors", "montre samsung", "diesel montre" ou encore "fossil".





5.13 – Requêtes de recherche liées à "Vêtement"

"Vêtements" reste la principale catégorie de produits dans le secteur e-commerce au Maroc. Il a été observé que «vêtement femme», «vêtement maroc", "vêtement homme", "vêtement fille" et "vêtement en ligne» sont parmi les requêtes les plus fréquentes pendant les quatre trimestres de chaque année.

Les mots ­clés en hausse (tendance) pour cette catégorie au Maroc comprennent "avito vêtement", "robe vêtement hijab", "marwa" et "marwa vêtement".





5.14 - Tendances sur les requêtes de recherche

Le graphique ci-dessus montre les tendances de recherche globales pour le Maroc sur Google.co.ma. Un regard attentif sur la tendance montre une augmentation significative du volume par rapport au début de l'année 2013, ce qui signifie, au­ moins une croissance de 25% de requêtes sur les moteurs de recherche à travers le Maroc.

Selon le rapport de Google transparency, la fraction de la circulation dans le monde entier pour la recherche Google au Maroc est normalisée à peu près entre 19 et 26.



Comment est-­il calculé: Les graphiques donnent une représentation du ratio du taux des requêtes de recherche au Maroc par rapport au taux de demande dans le monde entier. Pour chaque période de temps et chaque produit Google, ce dernier divise le trafic pour chaque région géographique par le trafic total mondial, ce qui donne un nombre entre 0 et 1. Ensuite, il multiplie tous les nombres par un constant, qui normalise, mais ne change pas la forme des graphiques.

5.15 - Paniers abandonnés

Selon le rapport sur le e­-commerce menée par Jumia Market Maroc, nous concluons que le taux de conversion moyen provenant de tous les canaux de trafic est fixé entre 1,20% à 3,20% (référence: Nouveaux vs visiteurs fidèles). Ce taux de conversion est établi lorsque les clients ajoutent des produits au panier et confirmer la commande.

Cependant, il y' a certains visiteurs en ligne qui ajoutent des produits au panier, mais ne confirment pas leur commande. Ces derniers représentent environ 55% à 65% du trafic de conversion. Ils passent du temps sur les sites e-­commerce et choisissent des produits. Mais, ils se déconnectent avant d'effectuer l'achat et abandonnent leurs paniers. D'autre part, 35% à 45% des visiteurs restants atteignent la phase finale de paiement et finalisent la procédure d'achat.

Pourcentage estimé de commandes confirmées et non-confirmées


6. Conclusion


6.1 Croissance

Le marché du e-commerce marocain est en plein expansion. Ceci dit, le taux de croissance en termes de transactions e-commerce devrait atteindre plus de 60% dans un avenir proche. Ce consensus repose sur une croissance exponentielle de 10% dans les transactions e-­commerce pour chaque trimestre qui passe



Croissance effective en 2014 et croissance prévue pour 2015 et 2016

6.2 Prédictions

  • Les téléphones portables à écran large seraient de plus en plus des appareils tendances. Faut-il penser à une nouvelle stratégie pour réussir à convertir vos utilisateurs mobile ? De toute évidence, les internautes pourraient faire plus de transactions sur les appareils mobiles que sur un ordinateur portable ou un pc de bureau.
  • Retargeting : Adapter le retargeting (ou encore le reciblage) dans sa stratégie web marketing est une technique qui a le vent en poupe au Maroc. Il est à noter que les plates-formes e-­commerce utilisant le reciblage / remarketing dans leurs stratégies marketing croissent plus vite.
  • L'Email marketing est l'une des techniques les plus utilisés pour la génération de tafic vers un site e-commerce, mais il n'en demeure pas moins que l'emailing est le levier marketing le moins coûteux.
  • Les médias sociaux et les applications mobiles seront offrent une expérience utilisateur améliorée pour les acheteurs en ligne. Les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter sont des leviers d'acquisitions de trafic à part entière.

6.3 Glossaire

    1. Transaction e-­commerce : une transaction de commerce électronique est terminée lorsqu'un utilisateur ajoute un produit au panier et confirme la commande.

    2. Taux de conversion e-­commerce : le pourcentage mesurant la transformation des utilisateurs d'un site e-commerce en acheteurs. Par exemple, si une centaine de visiteurs ont débarqué sur le site mais seulement deux d'entre eux ont acheté un produit, le taux de conversion e-commerce serait de 2%.

    3. Technophiles : des personnes fort enthousiastes pour les nouvelles technologies.

    4. Nouveaux visiteurs : les internautes ayant visité un site Web pour la première fois.

    5. Durée de session : temps passé par un visiteur sur un site Web.

    6. Taux de rebond : le pourcentage d'internautes qui sont entrés sur un site Web et qui l'ont quitté juste après, sans consulter d'autres pages.

    7. Sondage e-commerce de Jumia Market : un sondage mené par Jumia Market auprès des vendeurs et des acheteurs en ligne.

    8. Visiteurs connus : utilisateurs visitant un site Web à nouveau en utilisant le même appareil, identifiés à l'aide des cookies.

    9. Sessions : nombre de fois que les utilisateurs ont visité un site Web. Par exemple : un même utilisateur s'il visite un site 3 fois, peut compter comme 3 sessions. Une session expire après 5 minutes passé sur le site.

    10. Safari (inn­app) : l'une version du navigateur Safari, imbriquée dans les applications IOS les plus populaires. Par exemple, si vous utilisez l'application Facebook iOS, lorsque vous cliquez sur un lien externe, vous allez être directement redirigé vers Safari (in-app).


6.4 Sources

  • Sondages Jumia Market
  • Google Analytics
  • Google Transparency Report
  • Google Webmaster Tools
  • Google Trends
  • Business Intelligence (BI) Data
  • Données provenant d'experts e- commerce



Recherche effectuée par le Manager SEO Afrique: Youness Haddouk
Web Developer: Gautier Husson